Pour les rp, nous sommes en juillet 2016
Nous attendons Evil Queen, Neal Cassidy, son fils Henry Swan, Merlin, Maléfique,
Peter Pan, Anna d'Arendelle, La reine Guenièvre, Le chasseur de Blanche-Neige,
Blanche-Neige même, le prince charmant et encore pleins d'autres personnages

Partagez | 
 

 Demande de stage feat Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


ღ Invité ღ
Invité





MessageSujet: Demande de stage feat Belle   Ven 6 Mai - 20:48



Les cours venaient d’être terminés et Alec en profita pour aller se rendre à un endroit pour savoir s’il pouvait y faire son stage d’une semaine. Il en avait parlé avec son professeur d’économie qui s’occupait des stages des élèves. Celui-ci était tout à fait d’accord pour qu’il aille faire un stage dans une librairie, encore plus une qui n’était pas celle se trouvant sous l’horloge car une autre élève avait déjà demandé pour faire son stage là-bas. Au moins, il n’y avait pas de problème du côté du prof. Maintenant, il ne restait plus au jeune homme qu’à demander au propriétaire d’une petite librairie peu connue pour y faire son stage. C’était celle de Belle mais il ignorait encore que son père projetait de la raser pour faire un quartier résidentiel.

En sortant du lycée, il vit que Charles, le chauffeur de son père était déjà là mais il lui dit qu’il préférait rentrer par ses propres moyens au manoir car il avait un truc à faire après le lycée. Il le renvoya donc au manoir ou au lieu de travail de son père. Depuis son accident, il n’aimait plus trop se retrouver seul dans la limousine mais en même temps, ça lui donnait l’étiquette de « gosse de riche », ce dont il en avait horreur. Il ne voulait pas que l’on accepte ses demandes à cause de son père. Il arriva enfin devant la fameuse librairie et y entra.

- Bonjour ! Il y a quelqu’un ?



Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN

ღ Colombes envoyées : 222
Date d'inscription : 29/04/2016
Localisation : Dans la poussière d'une vieille bibliothèque.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Demande de stage feat Belle   Sam 7 Mai - 1:29

Archibald avait une course importante à faire. Il était descendu en trombe, avait loué Belle d'être là et sans expliquer son empressement, sortit pour "des affaires urgentes". Je te confie la boutique, je te fais confiance ! Belle l'avait regardé avec des yeux ronds. Puis, sans y prêter d'avantage d'intérêt, retourna à son ordinateur, derrière le comptoir.

Belle avait l'habitude des coups de théâtre d'Archibald. Elle avait l'habitude de le voir serein comme une vache sacrée pour ensuite s'agiter nerveusement dans tous les sens. Elle le pensait trop émotif. Trop expressif. Ces derniers temps, il était en joie. Quand Belle était arrivée en lui parlant de son entretien avec monsieur Hellbones, il avait râlé. "Peuh ! Tu parles d'un sursi ! Maintenant, je vais me ronger les os pendant douze mois au lieu de quatre !" Mais, finalement, son humeur s'était calmée et il s'était montré bien plus chantant qu'à son habitude. Quand il passait pour ranger les étagères en sifflotant, Belle levait un regard moqueur vers lui, sourire en coin. Il la voyait et s'arrêtait immédiatement en reprenant ses grimaces ronchonnes. Parfois même, se permettait un "Quoi ?" de mauvaise foi. Belle était heureuse de le retrouver aussi joyeux. Et était fière de son entêtement.

Cela faisait presque une demi-heure qu'Archibald était parti. La librairie était calme. Le lycée fermerait bientôt, l'heure de pointe approchait. A partir d'une certaine heure de la soirée, juste avant la fermeture, des adolescents venaient se masser en bande et s'enfonçaient dans les rayonnages de comics. Certains, encore, profitaient pour récupérer des livres que les professeurs pouvaient commander pour les cours. C'était l'heure de la panique où il fallait surveiller, conseiller et receptionner. Il y avait du bruit, de l'agitation, des rires. Chaque jour, elle se préparait psychologiquement au pire.

Pourtant, lorsque le carillon sonna, il ne lui semblait pas que c'était la bonne heure. Elle vérifia sur son téléphone. Un simple client. Elle sorti de son comptoire, amusée par l'interpellation presque perdu de l'adolescent.

Oui, oui ! Je suis là. Bonjour !

Elle fit un coucou et le voyant se retourner, n'en crut rien. Elle eut un mouvement sceptique et fronça les sourcil. Plissa les yeux. Et son visage s'arrondit de surprise.

Alec ? Mais...

Tous les pires scénarios du monde traversèrent alors comme une fusée son esprit.

Qu'est-ce que tu fais là ? Fit-elle mine de sourire, cependant très inquiète des raisons qui poussaient un adolescent tel que lui à venir se perdre tout spécialement dans sa boutique paumée au milieu des quartiers sans histoire.

Elle se demanda d'abord comment il avait su qu'elle travaillait là. Est-ce qu'il était envoyé par son père ? Avait-il fouillé ses papiers ? Avait-il fait des recherches sur elle ? Toutes ces pensées ne lui inspiraient qu'angoisse et mauvaise prémonition...

_________________