Pour les rp, nous sommes en juillet 2016
Nous attendons Evil Queen, Neal Cassidy, son fils Henry Swan, Merlin, Maléfique,
Peter Pan, Anna d'Arendelle, La reine Guenièvre, Le chasseur de Blanche-Neige,
Blanche-Neige même, le prince charmant et encore pleins d'autres personnages

Partagez | 
 

 Who run the world ? | avec Belle & Ariane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Ariane Below
MEMBRE

ღ Colombes envoyées : 29
Date d'inscription : 07/05/2016



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Who run the world ? | avec Belle & Ariane   Mer 6 Juil - 3:51



Who run the world ? Girls girls



Ariane et Belle
Centre ville
15h10

Un rendez-vous avait été fixé avec Belle en début d’après-midi, Ariane avait donc réglé son réveil à 13h ce qui lui avait demandé un fantastique effort. D’ordinaire elle éteignait tous les réveils qui sonnaient, même si elle en programmait systématiquement un en se couchant, puis se rendormait encore deux ou trois heures. Elle ne parvenait pas à s’extirper de ce train de vie éreintant, fatiguant, et parfaitement improductif.
En se mirant dans la salle de bain, elle se toucha les cheveux et trouva qu’ils sentaient mauvais. Depuis plusieurs jours, elle vivait fenêtres entrouvertes sans sortir et fumait beaucoup de cigarettes. L’approche d’une après-midi sociale réveillait ses sens et lui faisait prendre conscience de son aspect négligé. De manière inexplicable, malgré un quotidien assez peu raffiné, elle était encore dégoûtée par l’odeur de ses propres vices. Ariane demeurait une princesse délicate. Pendant une heure, elle s’épila, pris une douche intensive qui impliquait 4 différents shampooings et choisit sa tenue avec beaucoup de soin. Elle avait un peu pris de poids cette année et n’arrivait pas à le perdre. C’était absolument superficiel mais elle ne pouvait s’empêcher de jalouser la taille ultra fine de son adolescence quand tout H&M lui tombait parfaitement.
Avec ses hauts talons et son petit short, elle descendit enfin de chez elle, ponctuelle, et rejoint la zone commerciale où elle avait convenu avec Belle de se retrouver. Son casque audio était juste posé sur ses oreilles sans qu’elle écoute de la musique.
Comme tout le monde dans une si petite ville, elle avait eu vent du grand bal d’été mais ne comptait pas y aller parce que les bals sont pour les vieux et les beaufs. Toutefois Belle semblait trouver l’idée amusant -à moins qu’elle n’ait fait semblant juste pour la pousser à sortir. Ariane avait toujours soupçonné Belle de la prendre en pitié et de ne pas réussir à s’en débarrasser. Il lui arrivait de croire à la sincérité de son amitié mais elle pensait le plus souvent être un poids qui empêchait Belle de s’épanouir dans sa vie de jeune femme adulte. Belle était toujours magnifique, d’une beauté simple qu’Ariane enviait. Peut-être parce qu’elle était pauvre et plus intelligente.  En tout cas, chaque fois que Belle esquissait ce qu’elle interprétait comme de l’agacement, Ariane angoissait de perdre cette amitié trop précieuse et fondamentale.
Belle savait plus de choses sur Ariane que n’importe qui.
Alors Ariane avait accepté de se prêter au jeu des préparatifs d’un bal, même si elles savaient toutes les deux que ça n’avait aucun sens. Elles revivaient sûrement leur bal de promo ainsi, alors qu’elles approchaient dangereusement les 30 ans.
Comme une étudiante, Ariane s’assied sur un petit muret, devant un carré d’herbe qui se trouvait exactement au milieu de la route avec des voitures qui passaient dans un sens d’un côté et de l’autre dans l’autre pour traverser le centre-ville. Les gens qui passaient dans les bus la regardait bizarrement et elle était très contente. Elle avait une besace en cuir, des lunettes de soleil, un piercing au nombril et la peau bronzée. D’une main, elle envoya un SMS à Belle qui disait : « Je t’attend, à toute <3 ».
Il semblait que Belle ait encore des problèmes de garçons. C’étaient les histoires qu’Ariane préférait.


Dernière édition par Ariane Below le Mer 6 Juil - 4:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN

ღ Colombes envoyées : 222
Date d'inscription : 29/04/2016
Localisation : Dans la poussière d'une vieille bibliothèque.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Who run the world ? | avec Belle & Ariane   Mer 6 Juil - 4:40

Je t’attend, à toute <3

Débardeur blanc et jupe plissée, le vent emporait avec lui des morceaux de la pudeur tandis qu'elle essayait de garder quelques mèches derrière son visage. Un petit foulard qui lui servait à remonter ses longs cheveux en chignon, Belle n'avait pas prévu que la chaleur estivale s'adoucisse avec la bise. Elle se dépêchait, elle était en retard. En vérité, Belle composait toujours un petit peu avec les retards bien trop réguliers d'Ariane pour qu'elle puisse lui en vouloir. Ariane flânait, se perdait ou prenait beaucoup trop de temps pour se préparer. Ariane était une diva que Belle fréquentait à moitié admirative et à moitié honteuse. Son exubérance murmurait en elle un sentiment contradictoire qu'elle avait finalement appris à oublier.

Ariane !

Elle l'apercevait de l'autre côté de la route. Belle n'était pas sûre qu'elle l'entendait. D'un grand geste, elle lui fit signe et appuya sur le petit bouton rouge pour traverser. Pendant qu'elle attendait en tapant du pied, Belle se demanda si un placebo faisait toujours effet lorsque l'on savait qu'il s'agissait d'un placebo. Une questions qu'elle se réserva pour le docteur Seeker.

Belle n'avait pas eut beaucoup de nouvelles d'Ariane ces derniers temps. S'il s'agissait d'une amie avec ses coups de folies et ses périodes d'évasions, c'étaient ses statuts facebook qui lui avaient mis la puce à l'oreille. Comme Ariane ne cachait jamais grand chose, Belle décida d'unir deux activités pour faire d'une pierre deux coups. Elle s'était un peu sentie coupable. Elle profitait de la détresse de sa meilleure amie pour cette après-midi shopping. Mais, quelque part, elle savait que cette journée s'achèverait en beauté sur un carré d'herbe ou chez Ariane. Et si le but avait été d'apporter un peu de soutien à la petite princesse désabusée, Belle en profitait grandement pour y tirer également son petit réconfort du week-end.

Elle traversa.

Et alors ? Tu t'es faites virer par ton proprio ? Plaisanta-t-elle de la voir au rendez-vous de si bonne heure. Elle ouvrit grand les bras et la pris dedans, d'un geste naturel et instinctif. Comment tu vas, bichette ?

_________________