Pour les rp, nous sommes en juillet 2016
Nous attendons Evil Queen, Neal Cassidy, son fils Henry Swan, Merlin, Maléfique,
Peter Pan, Anna d'Arendelle, La reine Guenièvre, Le chasseur de Blanche-Neige,
Blanche-Neige même, le prince charmant et encore pleins d'autres personnages

Partagez | 
 

 Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE

ღ Colombes envoyées : 47
Date d'inscription : 29/04/2016



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   Dim 1 Mai - 12:40

Adam était arrivé la veille à Storybrooke. L’hôtel de Granny n’était pas si mal finalement et tout le monde semblait manger dans cet endroit. Adam était assez intrigué par cette ville où tout le monde semblait se connaître depuis des années. Peut-être que ce serait plus facile de trouver une femme tomber enceinte il y a trente ans au final.

Le jeune homme cherchait les archives de la ville, il n’y croyait pas vraiment mais bon. La bibliothèque semblait être le meilleur endroit pour trouver les informations pour lesquelles il s’était déplacé jusqu’ici. Heureusement que Chloé, la jeune fille qu’il avait rencontré la veille lui avait montré où se trouvait la bibliothèque sinon il aurait été en bien mauvaise posture.

Cette bibliothèque se trouvait au niveau du clocher de la ville. Celle-ci était ouverte et Adam entra. La bibliothèque semblait vide et les recherches allaient sûrement être plus difficiles que prévu.

- « Où sont ces archives bordel ? » se dit-il à lui-même.

Adam n’aimait pas vraiment les livres. La lecture ne l’avait jamais passionnée et malgré sa curiosité il préférait qu’on lui raconte plutôt que de lire. Il remarqua alors une jeune femme dans un rayon. Elle devait être la bibliothécaire quoi qu’elle n’avait pas forcément la tête des bibliothécaires qu’Adam avait l’habitude de voir.

- « Excusez-moi je suis un peu perdu dans cet endroit, je cherche des informations sur la ville ? »

Il lui sourit gentiment. Adam avait beaucoup ne put s’empêcher de jouer un peu les charmeurs, il s’agissait tout de même d’une femme. Mais cette fois-ci il avait besoin d’elle pour retrouver ses parents, enfin ses présumés parents…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN

ღ Colombes envoyées : 222
Date d'inscription : 29/04/2016
Localisation : Dans la poussière d'une vieille bibliothèque.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   Dim 1 Mai - 21:56

Grosses entreprises, lois sur le travail, sociétés et code civique,...

Belle était une grande habituée de la bibliothèque municipale. Elle y venait pour emprunter un livre et bien souvent, cela lui permettait de savoir s'il était intéressant de le mettre en vitrine pour la librairie ou non. Cet endroit portait, dans ses odeurs, ses silences et ses craquements de bois, quelque chose de familier et de rassurant. Quelque chose comme intimement lié à son enfance et un peu à sa mère qui l'avait accompagné aux premières heures de ses grandes lectures. Cet endroit était son temple et son autel. Là où elle évacuait toutes ses frustrations et sentait en elle une énergie de sérénité qu'elle ne retrouvait nulle part ailleurs. La bibliothèque était son antre, elle la connaissait sur le bout des doigts.

Pourtant, s'il y avait bien un rayon qu'elle n'avait jamais visité - et à raison - c'était bien celui de la documentation économique et judiciaire. C'était d'un chiant et d'une lourdeur à lui plomber le moral. Elle détestait ça et à part quelques étudiants en droit, personne ne venait ici pour le plaisir de s'informer sur nos très chères constitutions. Pourtant, ce matin, Belle n'eut guère le choix. Elle devait tenter de se renseigner sur cet univers-là pour sauver sa librairie de l'annihilation. Alors, elle avait pris un escabeau et s'était mise à fouiller entre les livres sans trop savoir quoi chercher. Elle finit par descendre de sa petite échelle sans un livre sous le bras. Elle n'avait rien trouvé de concluant et songeait que la bibliothécaire aurait bientôt besoin de son escabeau. Elle eut l'amabilité de le lui prêter car elle connaissait la jeune femme et savait quel horreur c'était de devoir attraper les livres en hauteur, avec sa petite taille.

La voix masculine qui l'interpella la fit se retourner. C'était un peu son petit miracle qui la sortait de ses articles et de ses documents. Il l'ignorait très certainement mais, il l'avait sauvé du gong. Elle lui offrit un immense sourire, presque reconnaissant.

Sa question lui parut d'abord étrange. Elle regarda autour mais ne vit pas la bibliothécaire. Ce devait être pour cela qu'il s'adressait à elle. Belle n'avait pas envie, du tout, jamais, de retourner à ses propres recherches. Sa réponse fut enthousiaste. Trop enthousiaste. Si elle culpabilisait un peu d'utiliser la misère des autres pour éviter ses responsabilités, Belle se rassura très vite en jugeant qu'aider son prochain était prioritaire à ses petites affaires.

Oui, bien sûr ! C'est par là, venez ! Elle sautillait presque. Les histoires sur la ville, elle les adorait. Cette petite bourgade possédait tant de légendes, d'étrangetés et de mystères malgré sa monotonie que Belle avait préféré se réfugier dans son histoire qu'auprès de ses habitants.

Elle guida le jeune homme à travers les rayons jusqu'à arriver au bout de la bibliothèque. C'était une petite alcôve assez restreinte. Pour l'atteindre, il fallait passer par de grands escaliers. L'endroit était exiguë et cernait une table ronde sur laquelle se trouvait d'autres livres. Sur les murs vierges, des cartes vitrifiées et quelques explications sur la ville. Par un petit couloir, on pouvait accéder à une salle annexe où se trouvait tout ce qu'il y avait à savoir sur la faune et la flore locale.

Vous cherchez quel genre d'information en particulier, monsieur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

ღ Colombes envoyées : 47
Date d'inscription : 29/04/2016



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   Jeu 5 Mai - 15:26

Adam n’aimait pas demander de l’aide. Il se sentait faible et ignare quand il le faisait. Mais cette fois, il ne pouvait pas faire grand-chose. Comment trouver des archives sans savoir où elles sont ? Au fond de lui, il ne savait même pas s’il voulait avoir des réponses.
La jeune femme à qui il demanda de l’aide était absorbée dans un rayon sur la justice et l’économie. En soit, il détestait ses deux thèmes. Il n’avait jamais rien compris à l’économie et la justice n’avait jamais été de son côté. Il avait été baladé d’orphelinat en orphelinat et était renvoyé selon des jugements judiciaires. Cependant la brune se retourna vers lui avec un grand sourire comme presque reconnaissant. Il ne put s’empêcher de lui sourire en retour.

Elle l’accompagna jusqu’aux archives. Elle semblait contente, comme si Adam l’avait sauvé d’un calvaire insurmontable. D’extérieur, jamais Adama n’aurait pensé que la ville était si grande. Il se demandait bien pourquoi cette ville avait une si grande bibliothèque. Peut-être qu’ils n’avaient que ça pour s’occuper. Après tout, il n’y avait ni discothèque, ni skate-parks, même les hôtels n’étaient pas comme les autres.

- « Je cherche des informations sur un couple qui auraient pu avoir un enfant il y a plus de trente ans… » expliqua-t-il malgré qu’il aurait préféré garder ce secret pour lui.

Comment pouvait-il vraiment expliquer ses recherches ? Il n’avait même pas un nom ou une description physique d’un père ou d’une mère. Il avait juste l’aveu d’un homme qu’il pourrait trouver des informations dans cette ville…

- « A vrai dire, je ne sais rien d’eux… J’aimerais pouvoir lire des registres ou des informations sur les naissances mais… Il y a peu de chances de trouver des informations je pense… »

Cela faisait un peu mal à Adam d’avouer cela, mais il n’y croyait pas vraiment. Il n’avait jamais fait de recherches sur ses parents parce qu’il était persuadé que cela ne changerait rien. Il allait souffrir avec eux, comme il avait souffert avec toutes les autres personnes qui avaient partagé sa vie. Il regarda les différents registres sur la table devant lui. Il n’y en avait pas des tonnes pour une ville…

- « Quel âge a la ville ? Elle semble récente au vu de l’épaisseur des registres… » demanda Adam.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN

ღ Colombes envoyées : 222
Date d'inscription : 29/04/2016
Localisation : Dans la poussière d'une vieille bibliothèque.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   Jeu 5 Mai - 19:54

Belle grimpa sur une échelle, écoutant ce que cherchait son nouvel ami de passage. Les couples ? Elle rit, un peu moqueuse mais sans méchanceté. Elle trouvait cela étrange et déplacé. Voir même un peu inquiétant. Elle chercha un peu parmi les ouvrages, les vieilles archives et en sortit un gros livre à la devanture ancienne. Sans sauter de l'échelle, elle le jeta sur la table en face du garçon.

Je ne suis pas sûr qu'on puisse vous renseigner sur les "couples" de Storybrooke. A moins de chercher quelques sombres arcanes de la St-Valentin ! Dit-elle en riant d'un ton léger. Mais, vous trouverez les mariages de 1900 jusqu'à nos jours, dans ce livre ! Si votre couple était marié, alors il est là-dedans.

Elle descendit en glissant de son échelle. La recherche lui parut étrange et peu informée. Sa curiosité fouillait du coin des histoires familiales et généalogiques. En passant son doigt sur une rangée de livre, elle réfléchissait à ce que pouvait bien vouloir son compagnon de fortune. Un cousin ? Un frère ? Un enfant ? Un parent ? Un ami ? Un héritage ? Elle trouva ce qu'elle cherchait et le prit entre ses bras. Puis s'approcha de lui en lui tendant un autre ouvrage, tout aussi massif.

Sur les naissances, dans ce livre ! Mais, si vous voulez, vous pouvez aller demander à la clinique maternelle de Storybrooke ! Je suis certaine que leur base de donnée est complète. Elle lui laissa le livre dans les bras et recula de quelques pas. Elle s'accouda à la table sans s'asseoir, les jambes croisées et le regarda feuilleter les pages, appuyant sa tête dans sa main.

Il lui semblait que demander le pourquoi de son enquête serait bien trop indiscret. Il lui semblait que le jeune homme souhaitait garder ses secrets. Alors, elle ne fouilla pas plus que cela et garda sa curiosité pour elle. Il paraissait étranger à la ville. C'était étrange - et exceptionnel - tous ces gens qui venaient d'ailleurs. Depuis qu'elle vivait ici, Belle constata que presque tout le monde était issu de ces tristes landes.

Quand il lui demanda soudain l'âge de la ville, sans autre forme de procès, elle se sentit mal. Même un peu agressée. Elle constatait avec mécontentement que l'homme ne lui avait jusqu'ici jamais adressé une seule politesse. Elle se redressa de la table et sembla se raidir. Ses questions lui semblaient soudainement autoritaires et sans appel. Comme si l'aide qu'elle lui fournissait lui était parfaitement dues. Elle pencha la tête sur le côté et arqua un sourcil.

La ville était, au contraire, relativement ancienne, au vu de la région. Mais, récente, oui, si l'on considérait l'histoire des USA. Avec un ton sec et défensif, elle répondit.

Sa fondation date environ des années dix-sept cent quatre-vingt, quelques années après la Déclaration d'Indépendance. La ville n'a jamais participé à la guerre. En vérité, les registres sont fins car la ville a connu très peu d'épisodes de forte immigration. Voir, quasiment aucun...

Elle voulu lui poser des questions sur ses origines, d'où il venait et ce qu'il faisait à Storybrooke. Savoir comment était le dehors. Le loin d'ici. Le dépaysant. Mais, son attitude ne lui donnait pas beaucoup envie de continuer la conversation. Alors, pour assouvir son vilain défaut, Belle ne dit plus un mot, relevant juste un regard curieux sur ce qui attiraient celui du jeune homme. Tant que cela lui évitait ses sinistres recherches judiciaires...

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

ღ Colombes envoyées : 47
Date d'inscription : 29/04/2016



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   Dim 15 Mai - 18:10


Adam regarda la jeune femme monter sur l’échelle pour prendre les gros bouquins qui se trouvaient en hauteur. Pour une fois, le blond était plutôt concentré et avait quitté son sourire pour un regard inquiet. Toutes ses questions qui le tourmentaient depuis la visite du vieil homme remontaient de manière plus forte à cet instant précis. Pourquoi ce même homme était-il venu le trouver pour lui dire de telle chose ? Pourquoi lui avouer qu’il trouverait des informations dans cette ville ? Et pourquoi l’avait-il écouté ? Un gros « boum » réveilla Adam et la jeune femme s’amusa de ses recherches. Il est vrai que cela était un peu étrange comme demande…

- « Je dois avouer que ma demande est étrange… Je fais des recherches sur les parents d’un ami. » avoua-t-il à demi.

La jeune femme cherchait encore des ouvrages et Adam ne pouvait s’empêcher de réfléchir à comment cacher son secret. Il ne voulait pas avouer que cet « ami » c’était lui. Il se sentait assez confus pour le moment pour parler du véritable contexte de ses recherches. Elle devait sûrement se dire qu’il était un menteur mais peu lui importait.

Mais lorsqu’elle lui donna le livre des naissances, Adam ne put s’empêcher de tourner les pages vers les années 1980. Il regardait attentivement les pages, cherchant un nom, un prénom, un indice sur ce qui pourrait l’aider à trouver une identité.
Il ne put s’empêcher de s’arrêter avant de tourner la page d’octobre 1983. Il s’agissait d’un moment difficile pour lui et il se demandait s’il s’agissait vraiment de ce qu’il voulait. Que ferait-il d’un père et d’une mère ?

Finalement il tourna cette page mais il n’y avait aucune naissance de recensée le 13 octobre 1983. Le blond ne put s’empêcher de se demander si l’homme ne lui avait pas menti à propos de ses origines.

La réponse de la jeune femme par rapport à sa réflexion sur la taille des registres l’étonna un peu. Se sentait-elle insultée ? Adam n’avait jamais voulus cela, mais il avait connus des livres bien plus gros qui recensaient bien d’autres choses.

- « J’ai l’impression que je vous ai vexée… Si tel est le cas, je m’en excuse, ce n’était pas mon but. »

Adam trouvait cette ville et ces habitants très étranges. Comment pouvait-il trouver des questions à ses réponses si on le traitait comme un étranger et qu’il ne méritait pas le droit à la parole ? Il ne put s’empêcher de se demander comment s’y prendre.

- «  Je ne connais que les grandes villes telle qu’Atlanta, New York, Los Angeles… Cette ville est beaucoup plus petite que celle que j’ai l’habitude de voir, d’où ma question sur les registres. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN

ღ Colombes envoyées : 222
Date d'inscription : 29/04/2016
Localisation : Dans la poussière d'une vieille bibliothèque.



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   Lun 20 Juin - 8:27

Je fais des recherches sur les parents d’un ami.

Sans blague ? Elle le regarda d'une mine d'étonnemet faussement théâtrale. Ouvrit sa bouche en rond. Haussa des sourcils, d'un regard à peine crédule. Le coup de "C'est pour un ami", c'était à peine cliché. A peine. Elle se demanda s'il l'avait dit pour se vendre sans l'exprimer ou s'il était réellement convaincu qu'elle allait le gober. Si son "ami" voulait faire des recherches, il les ferait sans doute très bien tout seul. Comme un grand. Belle se fit toutefois la remarque qu'elle aurait l'air bien bête, si c'était la stricte vérité. Mais, elle se rassura : Lui aussi. Fallait-il être vachement bonne poire pour se lancer dans des recherches aussi intimes et laborieuses pour un ami. Très gentil mais, bonne poire. Elle décida de jouer le jeu. Cependant comme lui, a demi.

Oooh... Vraiment ? Votre ami doit avoir beaucoup de courage, avec le peu d'informations qu'il possède.

C'était une réponse cynique. Presque méprisante. Belle avait répondu sans vraiment y réflechir. C'était le genre de chose qui prenait l'âme et les tripes. Le genre d'affaire familiale sur lesquelles on ne pouvait pas vraiment plaisanter. Elle se sentit odieuse et baissa ls yeux. Sa voix se fit soudain plus douce.

Pardon...

Elle soupira, sans le regarder. Le laisser faire ses recherches à lui. Son esprit, à Belle, lui, vagabondait entre des solutions pour cet homme et des solutions pour elle-même. Un petit vélo dans sa tête tournait sans cesse et revenait toujours aux mêmes questions. La librairie. Les avocats. Oubliant presque l'impolitesse de son interlocuteur. Oubliant presque son interlocuteur. Lorsqu'il annonça sa présence d'une excuse à laquelle elle ne s'attendait pas, elle releva soudain le regard sur lui. Fronça des sourcils. Elle ouvrit la bouche pour lui répondre des politesses que l'on balance entre personnes qui ne se connaissent pas. "Oh, non, ne vous inquiétez pas !", "Pas de soucis, monsieur.", "Me vexer ? Moi ? Mais, non voyons, quelle idée !" Mais il ne lui laissa pas le temps. Et lorsqu'il lui assura, après avoir fièrement déballé son CV de vagabond, qu'il n'avait pas compris pourquoi elle avait été vexée, elle se senti bouillir. Sa moue interdite et presque attendrit se décomposa. Si son regard se fit sévère, son visage, lui, affichait la plus grande des cordialité. Tout sourire, bien que peu convaincue.  

Elle ne savait pas vraiment quelle réaction adopter. Ses yeux regardèrent le vide, cherchait une logique à ses paroles. De quoi il parlait ? Il pensait que c'était pour ces foutues registres ? Ce qu'elle pouvait bien s'en moquer, de savoir qu'Atlanta, New York ou Los Angeles possédaient de plus grands registres ! Elle ne savait pas s'il parlait avec naïveté ou s'il tentait une excuse un peu maladroite. Elle jugea que ce n'était pas grave. Belle se connaissait. Elle se montrait souvent bien trop sévère. Et elle ne voulait pas être indélicate. Belle décida de s'amuser de la situation plus que de s'en courroucer inutilement.

C'est vraaai, s'exclama-t-elle en jouant le jeu de la niaise ingénue ? Elle se pencha et appuya son menton sur sa main. Papillonna des yeux, d'un regard d'admiration. Vous devez avoir beaucoup voyagé... Puis soudain se redressa. Avec tous les graaands registres que vous avez dû feuilleter, vous devriez vous en sortir sans moi !

Après tout ! Elle n'était pas obligée ! Pourquoi devrait-elle nécessairement se sentir responsable de la misère d'autrui ? On la disait gentille. Elle était juste naïve ! Quelque part, s'énerver pour un "bonjour", un "merci" ou un "s'il vous plait" manqué, c'était peut-être exagéré. Quelque part, ce pauvre garçon payait juste pour les nerfs en boule de Belle. Pour ses heures de tension. Pour ce stress accumulé. Belle explosait. Elle lui explosait à la face. Encore qu'elle s'était montré courtoise. D'un geste digne, elle pivota sur elle-même et sans hésitation, décida de l'abandonner là.

Belle en avait marre. Elle était irritée, fatiguée. Sa patience avait été à bout. Stop, les recherches sur les foutues lois de ces foutues entreprises immobilières. En se dirigeant vers les escaliers, Belle avait décidé qu'elle prendrait une pause. Sa culpabilité d'avoir maltraité cet homme pour - finalement - une broutille viendrait la tarauder plus tard. Il la prendrait pour une folle ou une hystérique. Pour changer.
Hors-RP : PARDOOOON ! Comme je n'avais pas reçu de notif' (ou alors j'ai dû la supprimer sans le vouloir) je pensais que c'était à ton tour D8 C'est en allant relire le RP que je me suis rendu compte que c'était mon tour ! Je sis désoléééée... ♥ Du coup, si jamais tu veux t'arrêter là parce que ça fait trop longtemps (je sais que continuer un vieux RP après une longue pause, c'est un peu chiant, parfois), je te laisse une issue pour clore ici et on pourra continuer ailleurs ! Sinon, moi le RP m'inspire toujours autant, si tu veux le continuer (Belle regrettera de l'avoir envoyer chier ou il l'arrête avant qu'elle ne s'en aille, y'a toujours moyens de continuer !), n'hésite surtout pas !

Encore désolé D8

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE

ღ Colombes envoyées : 47
Date d'inscription : 29/04/2016



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   Jeu 21 Juil - 23:33

Adam n’aimait pas mentir mais il ne voulait pas ébruiter ce secret qu’il voulait tant cacher. Malgré ce que venait de dire la jeune femme, il ne croyait pas un mot au faite que la ville était très ancienne. Il avait remarqué que tout le monde semblait se connaître, que cette ville semblait figé. Il se demandait bien qu’est-ce que représentait cette ville… Mais sûrement n’aura-t-il jamais la réponse…

La jeune femme sembla se moquer de lui lorsqu’il expliqua que ses recherches concernaient un ami… Adam n’aimait pas trop ce genre de personne. Le genre à se moquer dès qu’il le pouvait, se montrer supérieur comme si rien ne pouvait les arrêter. Il voulait se faire discret mais il ne pouvait pas se laisser insulter de la sorte.

« - C’est pour cela que je l’aide. La compassion existe chez certaine personnes. » lâcha Adam sans vraiment réfléchir.

Mais la jeune femme s’excusa et Adam se sentit à son tour odieux de lui avoir parlé de la sorte. Il leva les yeux vers elle et lui sourit avant de continuer à lire les dates. Il cherchait presque avec désespoir un nom, mais il savait très bien qu’il ne trouverait qu’une date avec un sexe et une mère noté « X ». Il avait l’habitude après tout… Et c’est ce qu’il trouva… Enfin, non pas tout à faite. Il y avait marqué « Garçon – 2,8kg – 49cm – mère : X – père : inconnu ».
Le poids et la taille ne lui servait pas à grand-chose, enfin s’il va à l’hôpital peut-être qu’il trouvera plus d’informations avec ces mensurations.

« - Je sais que vous n’êtes pas niaise, vous êtes beaucoup plus intelligente que vous voulez me faire croire. » lui dit-il en la regardant dans les yeux.

Adam avait l’impression que cette femme était bipolaire. Elle semblait changer de comportements toutes les deux secondes. Sûrement était-ce pour cette raison qu’elle était à la bibliothèque, personne ne pouvait la comprendre ou lui faire plaisir. Puis sûrement qu’il la considérait comme une femme trop étrange pour pouvoir la supporter. Toutes les possibilités étaient ouvertes, mais rien ne paraissait vraiment clair à Adam. Comment pouvait-on laisser une folle dans la bibliothèque ? Elle pourrait très bien tout enflammer sans attendre…

La jeune femme quitta la pièce exaspérée… Adam ne comprit pas vraiment son comportement mais il se demanda si ce n’était pas à cause du fait qu’il lui mentait ouvertement… Alors qu’il ne la voyait plus dans l’embrasure de la porte, il cria pour être sûr qu’elle l’entende.

« - Je recherche mes parents. »
Revenir en haut Aller en bas


ღ Contenu sponsorisé ღ





MessageSujet: Re: Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourriez-vous m'aider ? [PV Belle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~
» pourriez vous survivre à Wistoria Lane ?
» Allez-vous m'aider à retrouver ma Soeur ? {PV les élus}
» Ariane Gregorovitch - Je vous saignerais, telle une belle viande. (à suivre.)
» "Pourriez-vous m'accorder un moment ? -Oui, j'adore parler de moi !" - [Dewei Ouyang/Young-Nam Kang]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic of Believing :: Storybrooke & cie :: Centre-ville :: ❧ La bibliothèque
-